Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...

Le dispositif Bioprotect agit de manière physique et concrète, non par suggestion mentale ou effet placebo.

Le dispositif Bioprotect agit de manière physique et concrète, non par suggestion mentale ou effet placebo.

Si vous habitez en France. COMMANDER LE SOUS MATELAS BIOPROTECT ICI :

Si vous habitez hors france ou si vous souhaitez commander en ligne vous pouvez effectuer votre achat chez notre partenaire Zeny Boutique, cliquez ici :

https://www.zenyboutique.com/product-page/protection-anti-ondes-tellurique-bio-protect

Les principes en action sont simples, physiques, tel un miroir, par la reflexion des ondes, et le principe d'écran de blindage, utilisé contre les ondes parasites dans de multiples domaines. Bioprotect fonctionnera de manière similaire mais bien entendu dans l'autres sens, renvoyant et détournant les énergies venant du dessous.

Les principes en action sont simples, physiques, tel un miroir, par la reflexion des ondes, et le principe d'écran de blindage, utilisé contre les ondes parasites dans de multiples domaines. Bioprotect fonctionnera de manière similaire mais bien entendu dans l'autres sens, renvoyant et détournant les énergies venant du dessous.

► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...
► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...
► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...► BIOPROTECT Sous Matelas Solution Protection Ecran Déviateur Ondes Telluriques Eau Sources Failles...

Protection Anti Ondes Telluriques BIO Protect

Dispositif Sous Matelas, sous lit, sous couchage de dėviation des ondes nocives d'origine tellurique.

Ecran vous protégeant et atténuant l'impact des ondes montantes (ascendantes)et vous traversant lorsque vous êtes Allongé dans votre lit. En zone dite normalement de repos.

Par exemple si vous dormez sur un passage d'eau, source, puits, cavités souterraines, cheminée cosmo-tellurique, réseau Hartmann, failles...

(Le système BioProtect n'est pas fait pour lutter contre les ondes électromagnétiques, il existe des surmatelas reliés à la terre pour ce dernier cas "Earthing",  Bioprotect est fait pour atténuer, dévier, les ondes dites subtiles et naturelles ascendantes. Il ne nécessite aucun raccordement électrique.)

Le principe de base est similaire à celui d'une couverture de survie, la réflexio, des ondes,  technique du miroir retourné sous le lit (techniques des anciens sourciers) mais en beaucoup plus épais, efficient et résistant, pour une utilisation à long terme.
Efficient grâce aux Matériaux employés et à l’épaisseur du dispositif. Tous ces systèmes étant orientés pour la protection spécialisée des ondes dites subtiles. Pour une utilisation domestique en géobiologie et radiesthésie.

BIOPROTECT est déjà utilisé par des centaines de personnes avec de nombreux retours positifs, à court ou moyen terme. Ayant retrouvé un sommeil plus apaisé et donc réparateur.

Pour votre Santé, votre sommeil, votre bien être

Renouez avec un sommeil réparateur, non ou moins perturbé, Bioprotect aide et soutient le traitement d une pathologie, évite que le corps ne soit perturbé, traversé par des ondes agressives et nocives à long terme, l'usage est préventif et actif.

Dispositif de correction des champs vibratoires pour une chambre, lit une ou deux personnes

Bioprotect est livré plié. Prêt a installer, fonctionne immédiatement, facile a mettre en oeuvre. Aucun raccordement nécessaire.

 

TECHNIQUE EMPLOYEE :

Non Bio protect n'est pas un énième griri, pseudo protecteur, harmoniseur.

Bioprotect est basé sur des principes des lois de la science physique, le bon sens, et des principes fondamentaux et universels, ainsi que les recherches des programmes spaciaux de la NASA dans les années 70.

lors de la découverte du principe de la couverture de survie avec sa face absorbante d'ondes et sa face de réflexion d'ondes. Ces écrans fins métalliques sont aussi utilisés en Blindage RFI EMI Radio fréquence, protection dans les satellites de l'électronique embarquée capable de lutter contre des radiations même inconnues, blindage en cage de Faraday, etc, etc...

Les preuves de l'efficacité de ces principes fondamentaux d'écrans de protection ne sont plus à prouver

Le dispositif fonctionne sur les principes de la réflexion, la déviation des ondes et énergies. Partant du principe que les ondes dites subtiles sont des ondes electromagnétiques de faible intensité, de l'énergie. L’onde ascendante trouvant un obstacle sur son chemin sera tout au moins partiellement déviée. Tel le vent contre une façade de maison.

Bioprotect atténuera les effets perturbants de 100% à 50% fonction des cas de perturbations plus ou moins intenses. ceci étant le point de départ vers un sommeil réparateur.

Mis au point et testé par la géobiologie moderne, l’étude scientifique et discernée du problème, l association Ondes et Habitat de géobiologie avec Dominique Emery Geobiologue Professionnel, formateur, de formation scientifique, Radiesthésiste, géobiologue et Electrotechnicien.

Utilisé aussi par la Baubiologie (géobiologie en Allemagne) et par les anciens sourciers qui mettaient un miroir à l’envers sous le lit sur une veine d’eau ou du plomb. Validé et utilisé lors des Recherches des Frères Servranx, grands spécialistes en Radionique Vibratoire.

Mais le principe reste le même, dévier un flux d’énergIe ascendant avant qu’il ne vous traverse.

Le produit :

Dispositif sous matelas, s installe entre le matelas et le sommier très résistant, indéchirable, écran souple d'une épaisseur d’environ 2mm, résistant, imperméable, maillé. En cas d'utilisation directement en sous-matelas, il vous sera conseillé de retourner régulièrement votre matelas afin d'éviter des problèmes de condensation (retenue d'humidité naturelle sous le matelas). Bioprotect peut s'installer aussi sous le sommier et c'est l'idéal en le coinçant, l’agrafant, clouant. Bioprotect peut s’installer sous le lit à même le sol. Tout morceau de Bioprotect dépassant du lit peut être replié, rabattu, sur lui même. Ne changeant rien à son principe de fonctionnement faisant toujours écran.

Dimensions 200 x 160 cm utilisable Pour lit une ou deux personnes. existe en un seul modèle. Pour un lit de 1 personne Bioprotect peut se replier sur lui même et s’adapter sans modifier son efficacité. Bioprotect Intègre 4 couches techniques spéciales et ourlet de renfort le dispositif est nettoyable et imperméable. Dans un très grand lit on l'installe principalement sous la partie haute du corps, protégeant ainsi la tête jusqu'au bassin et organes vitaux.

***On peut aussi le coincer, agrafer ou le fixer sous le sommier celà ne changera rien à l’effet attendu mais permettra de conserver une bonne ventilation du matelas et la protection.

Tarif : 65€

Port inclus pour la France

Pour toute commande hors France veuillez commander Bioprotect dans la boutique en ligne de notre partenaire Zeny Boutique, merci. Livraison dans toute l’Europe.

Pour commander Bio Protect vous pouvez payer par CB avec paypal. Ou par envoi de cheque.

compte paypal : dom54400@yahoo.fr

Paiement par chèque a l'ordre de : Emery Dominique. 

Adresse postale : Mr Emery Dominique (Association Ondes et Habitat), 300 rue du Capitaine Nemo, appt 11 résidence cap ouest, 40600 Biscarrosse

 

 

La méthode d’installation préconisée et optimale est sous le sommier de préférence ou sous le lit, afin de conserver une bonne ventilation du matelas, évitant l’humidité, ici dans le cas, d’un sommier tapissier, on l’agraffer sous le sommier
La méthode d’installation préconisée et optimale est sous le sommier de préférence ou sous le lit, afin de conserver une bonne ventilation du matelas, évitant l’humidité, ici dans le cas, d’un sommier tapissier, on l’agraffer sous le sommier

La méthode d’installation préconisée et optimale est sous le sommier de préférence ou sous le lit, afin de conserver une bonne ventilation du matelas, évitant l’humidité, ici dans le cas, d’un sommier tapissier, on l’agraffer sous le sommier

Si vous habitez hors France, ou en France, ou si vous souhaitez commander en ligne vous pouvez effectuer votre achat chez notre partenaire Zeny Boutique, cliquez ici :

https://www.zenyboutique.com/product-page/protection-anti-ondes-tellurique-bio-protect

OU COMMANDER LE SOUS MATELAS BIOPROTECT ICI (uniquement si vous habitez en France) :

Un peu d'histoire, de découvertes et de principes fondamentaux, l'origine de Bioprotect :

Pour infos :  le rayonnement du corps humain émet une chaleur, celle ci est en fait un rayonnement électromagnétique dans l'infrarouge, invisible à nos yeux, vous émettez des ondes subtiles, des énergies.

LE BLINDAGE ELECTROMAGNETIQUE : blindage électrique ou blindage EMI est un blindage qui consiste à réduire le champ électromagnétique au voisinage d'un objet en interposant une barrière entre la source du champ et l'objet à protéger. La barrière doit être faite d'un matériau conducteur électrique. Les blindages électromagnétiques sont principalement utilisés pour protéger des équipements électroniques des parasites électriques et des radiofréquences.
 
Le blindage peut réduire l'influence des micro-ondes, de la lumière visible, d'autres champs électromagnétiques et des champs électrostatiques. Plus particulièrement, une enceinte conductrice utilisée pour isoler des champs électrostatiques est connue sous le nom de cage de Faraday. En revanche, un blindage électromagnétique ne peut pas isoler des champs magnétostatiques, pour lesquels le recours à un blindage magnétique est nécessaire.
 
L'efficacité du blindage dépend du matériau utilisé, de son épaisseur et de la fréquence à bloquer
 
 
Qu'est-ce qui fait l'efficacité des couvertures de survie, qui mesurent pourtant moins d'un millimètre d'épaisseur ? 
Retour sur l'histoire d'un matériau originellement conçu... pour l'espace !
 
"Pourquoi les pompiers nous recouvrent-ils, lors d'une intervention de secours, d'une couverture de survie qui mesure moins d'un millimètre ? 
Comment fonctionne-t-elle ?"
Place à l'étonnante histoire de la couverture de survie, 
un matériau à l'origine développée par la Nasa... pour ses équipements spatiaux 
 
La couverture de survie développée par la Nasa dès 1964
Ce matériau est en fait formé d'une très fine couche de plastique (le plus souvent du polytéréphtalate d'éthylène, abrégé "PET"), 
ensuite recouvert sur ses deux faces par un revêtement métallique, à l'origine de l'aluminium. 
L'intérêt : le revêtement métallique réfléchit à 90% le rayonnement infrarouge pour limiter un refroidissement ou à l'inverse un échauffement. 
Pourquoi bloquer les infrarouges pour éviter les déperditions thermiques ? 
Rappelons que les objets chauds émettent spontanément du rayonnement, principalement dans le domaine des infrarouges. 
Cela a été théorisé par plusieurs lois physiques, dites du "corps noir". 
Le rayonnement n'est toutefois qu'un des trois modes de transfert thermique, avec la conduction à travers le matériau (l'intérêt du PET étant sa faible conductivité thermique), et la convection, liée aux mouvements d'air. 
 
TRANSFERT TECHNOLOGIQUE. Mais cet ingénieux matériau a au départ été conçu... pour l'espace ! 
En anglais, on les appelle d'ailleurs aussi "space blankets". Dès 1964, l'Agence spatiale américaine (Nasa) planche en effet sur l'isolation des satellites, navettes, ou même combinaisons spatiales, qui doivent être protégées de la lumière du soleil pour éviter la surchauffe, délétère non seulement pour les cosmonautes, mais aussi pour les instruments. La problématique s'est à l'origine posée pour la première station américaine Skylab (depuis désorbitée), qui surchauffait régulièrement à plus de 54°C. Depuis, le matériau a été utilisé sur quasiment toutes les missions spatiales américaines, d'Apollo au télescope James Webb. Mais un jour, un ancien employé de la société sous-traitant sa fabrication pour l'agence américaine a eu l'idée de l'utiliser... 
en fin de marathon, afin d'éviter l'hypothermie ! La Nasa relate cette longue histoire sur son site web (an anglais).
 
Deux faces métallisées distinctes pour lutter contre le chaud et le froid
Progressivement, l'usage de ces "couvertures", dites "isothermes" puisqu'elles permettent le maintien du corps à la température de 37°C, 
s'est étendu à l'armée américaine, aux hôpitaux afin de prévenir l'hypothermie avant ou après une opération, et finalement au secours aux personnes. 
Aujourd'hui, le principe a même été décliné pour certains sacs de couchage et vêtements techniques. 
L'épaisseur du matériau varie selon ses usages : quelques centaines de microns pour les applications spatiales, mais à peine plus d'un micron pour une couverture de survie médicale, selon cette fiche technique.
 
DOUBLE-FACE. Les couvertures de survie actuelles sont revêtues de deux faces métallisées distinctes, respectivement dorée et argentée. 
Elles répondent à deux fonctions distinctes : le côté argenté, initialement développé par la Nasa, réfléchit 90% du rayonnement infrarouge, tandis que le côté doré absorbe 50% de la chaleur incidente. De ce fait, si on positionne la face dorée vers l'extérieur, on protège la personne de l'humidité et du froid, en retenant sa chaleur corporelle. Si à l'inverse, on la place côté intérieur, on le protège du coup de chaud. Le PET joue de plus le rôle de pare-vapeur, en isolant de l'humidité ambiante, ou à l'inverse en évitant la déshydratation. 
 
Miraculeux puisqu'il permet de sauver des vies, cet étonnant produit doit toutefois être manipulé avec précautions : facilement inflammable, il ne doit jamais être utilisé à l'extérieur en cas d'orage ou près de matières incandescentes... et surtout, il ne faut jamais recouvrir la tête de la victime ou du malade avec, afin de ne pas lui faire risquer un étouffement. Une bonne raison, donc, de laisser faire les pompiers !

 

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :