Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Religions et croyances : Attention à ne pas vous y perdre! LES CLEFS DE VOTRE SUCONSCIENT

Religions et croyances : Attention à ne pas vous y perdre! LES CLEFS DE VOTRE SUCONSCIENT
Religions et croyances : Attention à ne pas vous y perdre!
LES CLEFS DE VOTRE SUCONSCIENT
« Les religions et autres croyances »
Les religions disent que ce sont les dieux (chacune le ou les siens), le Christ, les prophètes ou les saints qui seuls ont le pouvoir de réaliser les vœux ou les désirs de leurs fidèles.
 
L'inconvénient est que cela sous-entend :
L’adoption globale des dogmes, des croyances, des coutumes et des pratiques d'un groupe et, souvent, l'assujettissement à une hiérarchie, en outre, une incertitude qui tient au fait que l’on est inévitablement amené à penser que des entités tellement supérieures ne peuvent intervenir pour de simples mortels que si elles le veulent bien, sans que I’on puisse savoir par avance si on sera exaucé ou non.
 
Cela conduit à des comportements excessifs, tels que faire des promesses à I’entité, Lui faire des dons, ou même se mortifier ou se mutiler.
Cela peut aller très loin. Les personnes qui ne sont pas portées sur la religion n'auront que très peu de résultats par la prière.
En revanche, celles qui n'ont pas le goût des études livresques et exercices psychiques ardus, ou même de la relaxation, préféreront confier leur sort à toutes sortes de divinités ou de guides, voire à des entités diaboliques, quitte à y perdre leur «âme», au propre comme au figuré.
 
Le véritable magicien, c'est vous, plus exactement votre esprit intérieur.
Cela signifie que vous pouvez théoriquement avoir et réaliser tout ce que vous désirez, ou quelque chose d'équivalent, sans effort et sans lutte, lorsque vous laissez l’esprit infini qui est en vous agir pour vous et à travers vous.
 
Les croyances :
Outil puissant, qui a une propension à agir en lui et à travers lui de manière positive, curative, constructive, créative...
Tout devrait donc aller pour le mieux pour tous.
Ce n'est pourtant pas le cas pour la très grande majorité des hommes.
La cause de cet état de choses est le libre arbitre dont jouit chaque homme et surtout le fait que les humains se fient aveuglément aux témoignages de leurs sens physiques et à leur jugement intellectuel.
Tout ce à quoi nous pensons habituellement, tout ce à quoi nous prêtons attention, à quoi nous donnons notre adhésion mentale, émotionnelle, sentimentale, consciemment ou inconsciemment, constitue nos croyances dans la pratique.
 
Ce sont nos croyances qui conditionnent toutes nos actions et toutes nos affaires.
Cela est vrai pour le moindre de nos actes.
Des milliers de gens sont cloués au lit par Ia peur de la maladie. Il ne faut pas seulement voir Ie fait d’essayer d'agir et de ne pas y parvenir mais celui encore plus dérisoire de ne pas essayer.
Dans tous les cas ce sont nos croyances subconscientes qui prédominent dans notre vie.
La seule façon de juger de I’ adéquation de vos croyances avec vos intérêts et vos vœux consiste à considérer votre existence.
Si vous êtes pleinement satisfait, si vous pensez que même si vous le pouviez, vous ne feriez rien pour changer les choses, tout va pour le mieux.
Le cas contraire, cela signifie pas que toutes ou partie de vos convictions sont erronées, mais vous pouvez avoir intégré, à votre insu bien sûr, des notions trompeuses, peut-être fallacieuses, erronées ou simplement négatives.
 
Nous avons ainsi tous en nous des quantités de « connaissances» concernant Ia vie, les gens, I’ histoire, etc., basées sur des apparences ou une étude approximative ou incomplète, qui peuvent de ce fait être très éloignées de la vérité, et ce, d'autant plus s'il s'agit de faits ou de notions qui ne présentent pas intérêt pour nous ou que la vie ne nous donne pas l’opportunité de vérifier.
 
Le subconscient enregistre sans aucune discrimination toutes informations qui lui parviennent.
C'est inévitablement le cas durant les premières années de la vie : le bébé ou I' enfant que nous sommes alors n'a aucune référence pour Juger de leur bien-fondé.
La société tout entière, par l'intermédiaire de notre entourage, des médias et de I’ entendement collectif, nous inonde sans nous en rendre compte à cause de leur répétition constante.
 
L’intelligence ou la réflexion intellectuelle n'ont d'autre part aucune influence sur ce phénomène. Seul votre esprit profond, supraconscient, peut faire Ia part des choses et mettre de l'ordre dans votre mental comme dans toutes vos affaires.
Ce que n'importe quel homme ou n’importe quelle femme a pu faire ou avoir, vous pourriez le faire ou l'acquérir aussi.
 
Cependant, il ne faut jamais oublier que seul ce qui vous convient vraiment peut être considéré comme souhaitable bon pour vous. Lorsque les choses vont mal ou ne s’arrangent pas, c' est qu'il y a conflit entre vos croyances conscientes et inconscientes et, dans ce cas, c'est toujours l'inconscient qui l’emporte. Il faut obligatoirement agir pour changer les choses.
 
« Ne croyez trop en rien si ce n’est en vous même »
 
(Texte tiré de notre formation : Conscient, inconscient, subconscient, Autosuggestion mentale, visualisation, autoguériso, Autohypnose)
 
Article publié par :
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article